Mot de la présidente de l’A.P.A.J.

Présidente de l'APAJ
Présidente de l’APAJ

Le Buisson Ardent,
Pourquoi ce nom, pour un foyer d’accueil spécialisé ? Pour dire l’énergie inextinguible, le feu renouvelé des parents & amis qui ont rêvé ce foyer, l’ont installé à Schiltigheim, l’ont rebâti en 2006….
Aujourd’hui ce bâtiment fait l’admiration des passionnés d’architecture contemporaine; mais surtout il héberge 25 personnes handicapées mentales juives adultes & l’équipe d’animation qui les encadre.
Sous la houlette ferme et souriante de leur Directrice, Dina Abitbol, les résidents profitent d’animations variées, de sports, de soins et de vacances …
L’objectif de l’A.P.A.J., l’association fondatrice et gestionnaire du Buisson Ardent, est de maintenir une ambiance juive dans la maison; la nourriture y est strictement “cacher”, le calendrier des fêtes et du chabbat, respecté; chaque fois que possible, les fêtes sont illustrées par des cérémonies, des repas , des prières et des chants; les résidents issus de famille pratiquantes se sentent comme à la maison; les autres sont entraînés dans la joie de cette pratique ouverte et accueillante.
La maison est ouverte toute l’année; pour beaucoup de résidents, elle est devenue leur seul foyer; c’est pourquoi l’association est attentive à organiser des sorties, des voyages, pour que nos pensionnaires puissent s’ouvrir sur le monde, aller voir ailleurs, expérimenter le sable du bord de mer comme la neige au flanc des Vosges ou du Jura.
Certains de nos pensionnaires habitent au Buisson Ardent depuis son ouverture; ce ne sont plus des jeunes gens; et notre souci, aujourd’hui, c’est de les garder avec nous. Pour ce faire, il va nous falloir brûler encore de l’énergie, obtenir que certaines chambres soient requalifiées. Nous tentons d’obtenir de l’autorité de tutelle, le Conseil Général, les moyens de garder nos “vieillissants” avec nous, avec un encadrement renforcé et spécialisé.
Pour cela, l’aide de tous nos amis reste indispensable… .
La maison ne fonctionne qu’avec des professionnels diplômés.
Des bénévoles y interviennent pour renforcer l’ambiance juive, pour égayer les dimanches, toujours en fonction des nécessités définies par l’équipe éducative.

La Présidente

Michèle Jablon